Alors qu’elle s’apprête à affronter la Géorgie, l’équipe de France doit faire face à de nombreux problèmes. L’inefficacité de Karim Benzema, le rendement ridicule de Franck Ribéry avec les bleus par rapport à celui qui est sien au Bayern Munich, la faiblesse des défenseurs latéraux, etc. Et si en fait, l’équipe de France était faible, tout simplement.

Seule la défense centrale est au niveau

Didier Deschamps, Franck Ribéry et Karim Benzema sont les trois hommes les plus critiqués par les supporters des Bleus. S’ils sont en partie responsables du faible rendement de la sélection française depuis plusieurs mois, ils sont aussi et surtout très mal entourés. En regardant de plus près la dernière liste de Deschamps, le constat est effrayant. Sur le papier, les Bleus n’ont presque rien d’une grande équipe.

Si Hugo Lloris et la défense centrale (Koscielny, Abidal, Mangala, sachant que Varane est absent) constituent l’arbre qui cache la forêt, d’autres compartiments du jeu de la France laissent dubitatif. Les latéraux par exemple. A moins que Debuchy ne retrouve un niveau respectable, le côté droit de la défense française continuera de souffrir comme elle l’a fait lorsque Sagna ou Jallet étaient titulaires. Techniquement trop courts et dotés d’une qualité de centre médiocre, ces deux-là n’ont jamais constitué de vrais soutiens aux ailiers. Pareil à gauche, où Evra n’a jamais été le même qu’à Manchester United et où Clichy est trop irrégulier et laxiste défensivement.

Des milieux défensifs à gogo

Un peu plus haut, ou plutôt un peu moins bas, le milieu de terrain constitue également un énorme problème. L’entrejeu des bleus manque cruellement de créativité.Pogba, Matuidi, Kondogbia, Gonalons, Guilavogui…Avec de tels joueurs, la France peut se vanter d’avoir ressuscité le mur de Berlin. En termes de récupération au milieu de terrain, peu d’équipes dans le monde font aussi bien. Tout ça, c’est bien gentil, mais une fois qu’on a le ballon, on fait quoi? La plupart de ces joueurs sont techniquement ridicules à côté des Iniesta, Sneijder, Schweinsteiger, Moutinho et consorts. Même Mathieu Valbuena (meilleur joueur de l’Equipe de France), placé en meneur de jeu, n’est pas au niveau de ces hommes-là.

Conclusion…

Revenons à présent à Karim Benzema  (ou Giroud) et Franck Ribéry. Pourquoi sont-ils moins bons qu’en club. Manquent-ils de volonté? Peut-être. On ne le sait pas. Ce qu’on sait en revanche, c’est qu’ils ne touchent pas autant le ballon qu’avec le Real Madrid ou le Bayern. Ils ne sont pas non plus servis de la même manière, ni soutenus de la même manière. Parce que Clichy n’est pas Alaba, que Matuidi n’est pas Kroos, que Payet n’est pas Cristiano Ronaldo et que Valbuena n’est pas Isco. Les joueurs de l’Equipe de France, pour la plupart et malgré toute la bonne volonté dont ils peuvent faire preuve, ne font tout simplement pas partie du gratin mondial. Seul le collectif pourra sauver une équipe en manque de résultats et de confiance.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s