Alors que je décide de rédiger ce papier ma montre est à l’heure américaine, le mondial u17 vient de débuter au Chili, un rendez-vous immanquable. Les SMS afflux, collaborateurs et confrères étrangers prépare leur note. Certains mêmes on décider de faire le déplacement. Une idée me vient, je décide de vous faire découvrir un panel restreint de joueur à suivre ? J’ai donc décidé de vous faire partager 20 joueurs au fort potentiel de ma check list.  Je vous propose donc de nous attarder sur deux catégories : les joueurs âgés de 21 et moins, et ceux de 21 à 23 ans.

I Joueurs de 21 ans et moins

1/Scuffet Simone (Italie, Como)

Gardien de but, considéré comme un des jeunes les plus prometteurs de sa génération, il est comparé à Gian luigi Buffon pour sa précocité, ayant comme lui commencé en Série A à 17 ans. Il est loué pour sa réactivité et ses réflexes ainsi que pour son assurance lors de ses sorties. L’été dernier : l’Atletico Madrid, champion d’Espagne et vice-champion d’Europe ont proposé jusqu’à 10 millions plus différents bonus à l’Udinese pour s’attacher les services du natif de Remenzacco. Mais, le club frioulan et surtout la famille du joueur ont refusé la proposition espagnole pour que Simone passe son bac et continue de progresser chez lui à Udine. Une saison est passée depuis, et force est de constater que les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. Une année dans l’ombre et seulement quelques miettes à ramasser en coupe et en toute fin de championnat pour celui que la presse italienne a érigé un peu trop vite au rang de nouveau Buffon.
Le talent est là, mais à 19 ans il faut jouer pour progresser. D’un commun accord avec le club, qui ne souhaite pas prendre le risque de lui brûler les ailes, Simone Scuffet a pris la décision de se faire prêter un an afin d’emmagasiner de l’expérience. Si le désir initial du joueur et de l’Udinese était de trouver un point de chute en Série A, c’est finalement du côté de Como, fraîchement promu en Série B.

2/ José Maria Giménez (Espagne, Atlético Madrid)

José Maria Giménez

Défenseur centrale ce jeune uruguayen est pour le moment à l’apogée de sa carrière : il enchaîne les grosses performances et s’adapte grâce à Diego Godin qui lui permet d’engranger de l’expérience et d’améliorer son jeu. Il a su être très patient, travailler dur, était déterminé et n’a jamais eu de doutes sur ses capacités. L’Atlético se place devant un dilemme pour le futur de sa jeune pépite sud-américaine : soit il devient titulaire indiscutable et pousse Miranda vers la sortie, soit alors il sera vendu durant la trêve estivale. L’Europe s’intéresse à lui et la direction madrilène a dû refuser une première proposition de Manchester City pendant la trêve hivernale pour 20 millions d’euros. Sa montée en puissance lui laisse de bonnes perspectives d’avenir ainsi que pour les Colchoneros si ce dernier continue avec eux. Travailleur et la tête sur les épaules, « Josema » a un potentiel énorme, lui permettant peut-être de devenir l’un des meilleurs défenseurs centraux du monde dans les prochaines années.

3/ Jonathan Cristian Silva (Portugal, Sporting Club Lisbon)

Latéral gauche International dans les catégories de jeune de l’équipe d’Argentine de football, il a notamment pris part au Championnat du monde des moins de 17 ans en 2011 où l’Argentine finira troisième. Durant cette dernière, il ouvre le score en phase de groupes contre la Jamaïque à la 23e minute. Sa sélection se qualifie pour les huitièmes de finale mais elle y échouera aux tirs au but face à l’Angleterre. Il fut également convoqué avec les moins de 20 ans, notamment pour les matchs de préparation pour le Championnat du monde des moins de 20 ans 2013 mais le sélectionneur Marcelo Trobbiani ne l’a finalement pas convoqué pour la phase finale de la compétition.

Le 9 août 2014, il connaît la consécration en étant officiellement présenté comme recrue du Sporting Clube de Portugal en vue de la saison 2014-2015. Il signe un contrat de cinq ans, et le montant de sa clause de départ est fixé à 45 millions d’euros.

4/ Davide Calabria (Italie, Milan AC)

Davide Calabria

Samedi soir (19 sept 2015) à San Siro, lors de la victoire 3-2 du Milan contre Palerme, l’Italie du foot avait les yeux rivés sur un jeune homme de 18 ans entré en cours de jeu. Son nom, Davide Calabria jeune latéral gauche originaire de Lombardie et plus précisément de Brescia. Calabria a fait toutes ses classes dans les équipes de jeunes rossonere et a été lancé comme beaucoup de joueurs de son âge la saison dernière par un Inzaghi soucieux de partir sur une bonne note. Par la suite, le jeune latéral qui peut jouer aussi bien à droite qu’à gauche a fait une campagne de matches amicaux très intéressante cet été en sortant de belles perfs’ notamment face aux stars du Real Madrid. Autant dire qu’il a donné raison au staff rossonero qui a préféré le garder dans l’équipe première au lieu de le prêter avec les risques que l’on connait.

5/ Niklas Stark (Allemagne, Hertha Berlin)

Milieu de terrain défensif de 1m90, international espoirs allemand, s’est engagé récemment pour quatre ans, soit jusqu’en juin 2019 avec le Hertha Berlin. Le transfert est estimé par la presse allemande à 3 millions d’euros. Finaliste du Championnat d’Europe de football des moins de 17 ans en 2012, Stark a notamment fait partie de l’équipe championne du monde des moins de 19 ans, en 2014. Il a également remporté la médaille Fritz-Walter qui récompense le meilleur jeune joueur allemand en 2014.

6/ Ionuţ Şerban (Roumanie, Dinamo Bucareşt)

ionut-serban

Jeune footballeur professionnel Roumain qui joue pour le Dinamo Bucareşt comme milieu de terrain défensif. Son premier but en Liga a été marqué le 20 Avril 2014 dans un match contre Astra Giurgiu. Il a été sélectionné à plusieurs reprises en équipe National U17, U19 et U21. Il ne compte pour l’instant que 4 apparitions en équipe première cette année, à suivre.

7/ Kristoffer Ajer (Norvège – Ik Start)

Superviser cet été par le PSG et le Celtic Glasgow, Ajer est déjà titulaire dans son équipe, qui se bat certes pour la relégation, et est suivi par nombre de clubs, notamment Arsenal, Liverpool et Tottenham Hotspurs. A 17 ans à peine, ce milieu d’1m96 joue depuis deux ans déjà en première division norvégienne et se montre très à son aise. Alors qu’il n’avait que 16 ans, il avait même déjà été promu capitaine de son équipe et est considéré comme l’un des grands espoirs du football norvégien.

8/ Moez Aboud (Tunisie, Espérance de Tunis)

Milieu défensif prometteur de l’Espérance de Tunis mis en lumière lors de la CAN U17 2012, il est l’avenir du football Tunisien. Séduit et superviser par l’AS Monaco en 2013, le jeune Moez Aboud continue son parcours pro prometteur à l’Espérance de Tunis, à suivre.

9/ Nicolas Janvier (France, Rennes) 

nicolas-janvier

Nicolas Janvier, jeune Milieu de terrain, vient de signer son premier contrat professionnel en faveur du Stade rennais. Si le club breton s’est contenté d’annoncer sur son site officiel une prolongation « pour trois années supplémentaires » du contrat du jeune milieu de terrain – qui fêtera ce mardi ses 17 ans – sans en préciser la nature, l’intéressé a confirmé sur son compte Instagram qu’il s’agissait bien d’un premier contrat pro.

Une signature relativement précoce (depuis douze ans, Nicolas Janvier est seulement le troisième joueur du Stade rennais à passer professionnel l’année civile de ses 17 ans, après Yoann Gourcuff et Damien Le Tallec), qui permet ainsi à Rennes de protéger son joueur, considéré comme le meilleur élément de la génération 1998 du club.

Natif de Saint-Malo, Nicolas Janvier est arrivé au Stade rennais à l’âge de 7 ans. Il a remporté l’Euro U17 avec l’équipe de France en mai 2015.

10/ Abdou Lahat Diakhaté (Italie, Fiorentina)

Abdou Lahat Diakhaté

A 16 ans, 1m93, pour 75 kilos. Il évolue au poste de milieu de terrain à la Fiorentina, club de la Série A d’Italie. Avant il a joué dans au club sénégalais  de Fans sis. Formé pendant trois ans au centre de formation Darou Salam FC, il passe un essai prometteur à la Fiorentina en première division Italienne qu’il intègre par la suite. Le Sénégalais a marqué 8 buts en 19 matchs, dont trois doublés. Même s’il manque de régularité, il faut noter, que le natif de Dakar n’est âgé que de 16 ans, et pourrait bien suivre la voie dressée par Cédric Gondo.
Un autre Africain a éclaboussé de son talent le championnat : Sadiq Umar. L’attaquant nigérian de La Spezia a fini meilleur buteur avec 26 réalisations en 24 matchs joués l’année dernière. La réserve de la Fiorentina a remporté l’année dernière le championnat d’Italie des Primavera. Cédric Gondo, Luzayadio Bangu et Abdou Lahat Diakhaté, en marquant 46% des buts de l’équipe, n’y sont pas étrangers.

Joueurs de 21 à 23 ans 

1/ Gaston Gil Romero (Argentine, Estudiantes)

g_gilromero_300x400

Joueur d’origine Argentin et Italien de 22 ans nés le 06 Mai 1993 (22ans) évoluant au club argentin d’Estudiantes de La Plata au poste de Milieu de terrain, il mesure 1 m76 pour 70kg. Il fait ses débuts en 2011 et marque son premier but professionnel contre le club des All boys le 8 Août 2013, le seul but de la victoire à domicile du club Argentin.

2/ Lucas Romero (Argentine, Velez sarsfield) 

Romero est né et a grandi dans un quartier modeste de Loma Hermosa, Grand Buenos Aires. Il a commencé à jouer au football des jeunes à Vélez Sársfield quand il avait 7 ans.
Romero a fait ses débuts pour le club de Velez Sarsfield en 2012 à 18 ans, en tant que remplaçant face Estudiantes de La Plata. Le milieu de terrain est également entré sur le terrain dans la victoire de Vélez sur Old Boys de Newell durant la Superfinale de 2012-2013. Romero a été un élément important pour la victoire de son équipe sur Arsenal de Sarandí en Supercopa Argentine 2013.
Romero a joué avec l’équipe nationale Argentin des moins de 20 ans à plusieurs reprises.

3/ Geronimo Rulli (Espagne, Real Sociedad) 

rulli

Gardien de but prêté à la Real Sociedad par le Deportivo Maldonado, Geronimo Rulli a été l’auteur d’une grande saison (22 titularisations en Liga) l’année dernière. Courtisé par Valence, le gardien argentin de 23 ans a décidé de rester au Pays Basque et a fait prolonger son prêt d’un an du CD Maldonado. Le joueur formé par les Estudiantes La Plata a été appelé en équipe d’Argentine en mars dernier.

4/ Éder Álvarez Balanta (Argentine, River Plate) 

Éder Fabián Álvarez Balanta, né le 28 février 1993 à Bogota, est un joueur colombien de football qui évolue au poste de défenseur central et latéral gauche avec le club argentin de River Plate.

Formé à l’Academia Compensar, club basé à Bogota, capitale de la Colombie, qui évolue en 3ème division dans le championnat, le jeune Éder Álvarez Balanta n’était, à l’origine, pas un défenseur central mais bien un milieu de terrain avant de jouer sur le côté gauche de la défense. Repéré à seulement 17 ans par le club de Buenos Aires, il fait ses gammes en Argentine où il franchit les échelons un à un. En 2012, il remporte la Copa Libertadores des moins de 20 ans avec River qui termine meilleure défense du tournoi avec seulement 2 buts encaissés en 6 rencontres avant d’être intégré au groupe professionnel. Grâce à de nombreuses blessures, il va finalement s’imposer en tant que titulaire et ne plus quitter le 11 de départ de Ramón Díaz. Joueur ô combien important du dispositif de l’entraîneur argentin, il a disputé pas moins de 28 matchs cette saison s’imposant comme l’un des défenseurs les plus talentueux de sa génération.

Mais ce crack annoncé va probablement connaître la période la plus difficile de sa carrière cet été puisqu’il aura un lourd choix à faire qui déterminera son avenir. Le gratin du football mondial se trouve en Europe et il est toujours difficile pour un joueur sud-américain d’assumer un statut de star en devenir lorsqu’il s’agit de traverser l’Atlantique. Surtout pour un joueur qui est aussi convoité qu’Álvarez Balanta. Si River Plate souhaite le conserver encore au moins une saison, le club, dont les finances ne sont pas au beau fixe, devra vraisemblablement se résoudre à se séparer de son prodige pour une somme avoisinant les 10 millions d’€ – somme qu’il faudra consentir à partager avec l’agent du joueur, un certain Jorge Mendes qui détient 70% de ses droits ! S’il manque encore naturellement de l’expérience nécessaire à un défenseur central pour faire partie des tous meilleurs, le colombien a un talent certain. Doté d’un excellent jeu de tête mais surtout d’une incroyable vision du jeu pour son jeune âge, El Coyote, de son surnom, peut s’appuyer sur un solide physique (1m81 pour 78 kilos) dans les duels. Autant dire qu’il n’est pas étonnant de voir son nom associer aux plus grandes écuries européennes à l’heure d’aujourd’hui. Si Barcelone, Chelsea, Manchester City, Galatasaray ou même Monaco semblent intéressés, Liverpool et la Juventus tiendraient la corde pour s’offrir Balanta, les Reds et la Vieille Dame aurait d’ailleurs déjà établis des contacts, mais nul doute que le jeune défenseur sera l’une des futures pépites sur lesquelles il faudra garder un œil lors des prochaines saisons.

Scouting vidéo

5/ Jetro Willems (Pays-Bas, PSV Eindhoven) 

PSV Eindhoven v Feyenoord - Dutch Cup

Jetro Willems, né le 30 mars 1994 (21 ans) à Willemstad, il mesure 1m69 et pèse 66 kg il effectue 16 sélections en équipe national. Curaçao, est un footballeur international néerlandais. Il évolue au poste de défenseur au PSV Eindhoven. Jetro dispute son premier match avec la sélection néerlandaise le 26 mai 2012 contre la Slovaquie (victoire 2-0). Il est ensuite sélectionné pour l’Euro 2012, qu’il joue en tant que titulaire malgré l’élimination lors de la phase de poule. Alors qu’il devait être sélectionné pour la Coupe du monde 2014 au Brésil, il se blesse au genou contre Feyenoord en match de championnat (défaite 2-0) avec son équipe du PSV Eindhoven, qui l’empêche donc de jouer le Mondial.

6/ Julian Green (Allemagne, Bayern Munich)

Le jeune milieu offensif du Bayern Munich, qui compte déjà cinq sélections avec l’équipe senior des Etats-Unis, n’en est plus au stade de la révélation, ce phénomène de précocité à de l’or dans les pieds. A 18 ans à peine, en novembre 2013, il était lancé dans le grand bain de la Ligue des Champions par Pep Guardiola face au CSKA Moscou. Six mois plus tard, Jürgen Klinsmann l’intégrait dans ses 23 pour disputer la Coupe du Monde au Brésil avec la Team USA. Le 1er juin, en scorant contre la Belgique en huitième de finale, il devenait le plus jeune joueur à marquer en Coupe du Monde depuis Lionel Messi en 2006.

Scouting vidéo

7/ Anwar El-Ghazi (Pays-Bas – Ajax Amsterdam)

L’attaquant de l’Ajax Amsterdam est aux portes de la sélection A des Orange. Le buteur d’origine marocaine a signé son premier contrat professionnel il y a moins d’un an avec le club néerlandais mais il s’est déjà imposé dans le XI de Frank de Boer. Cet avant-centre puissant et très actif est déjà rodé au plus haut niveau. Il a inscrit dix buts cette saison avec l’Ajax et s’est même payé le luxe de mettre un but au Camp Nou face au finaliste de la compétition.

8/ Enzo Crivelli (France, Girondins de Bordeaux)

L’avant-centre bordelais a été la belle surprise de la fin de saison dernière des Girondins. Willy Sagnol lui accorde sa confiance à la pointe de son attaque et l’ancien cannois en a profité pour inscrire son premier but en Ligue 1 face à Lyon à Gerland, lors de la 37e journée 2014. C’est un guerrier. L’athlétique attaquant bordelais (1,84m, 82kg) fait déjà des dégâts en Ligue 1 grâce à son jeu de corps et sa faculté à ne jamais refuser le combat. Et comme il ajoute à sa panoplie un sens du but non négligeable, Crivelli devrait faire parler de lui. Le sélectionneur français Francis Smerecki lui a déjà fait confiance au Tournoi de Toulon à la pointe de l’attaque française.

9/ Yakou Meïté (France, PSG)

yakou

Le jeune espoir attaquant du Paris-SG, complétement barré par Zlatan, Cavani et consort en équipe première, est encore méconnu du grand public. Mais l’attaquant franco-ivoirien a fait une belle saison dans les équipes de jeunes et notamment en Youth League, la Ligue des Champions U19 de l’UEFA. Le Parisien y a marqué trois buts en quatre rencontres (sans oublier trois passes décisives) l’année dernière. Ce jeune garçon a une force mentale extraordinaire. A seulement 19 ans, Meïté est déjà un vrai leader d’équipe et n’abandonne jamais. Attaquant gaucher au profil très puissant, capable de jouer aussi bien sur l’aile que dans l’axe et pas maladroit devant le but, il pourrait faire mal aux défenses encore bien longtemps si il continue à recevoir des caviars de son ami et partenaire du PSG Yohan Demoncy que j’apprécie tout particulièrement.

10/ Thomas Lemar (France, Caen)

Bourré de talent, le milieu de terrain a été largement utilisé par Patrice Garande au fil de la saison caennaise. Remplaçant souvent décisif (1 but, 3 passes décisives), le gaucher a démontré une belle habileté sur coup de pied arrêté et a toujours été très bon lorsque Caen a affronté les gros (PSG et Lyon). Il a un bon pied gauche. Le Caennais peut aussi bien jouer au milieu de terrain que plus haut sur l’aile, où son volume de jeu se révèle toujours surprenant. Excellent tireur de coups de pied arrêtés.

11/ Martin Zuñiga (Mexique, América)

Martin zuniga

En l’absence de la star Carlos Fierro, le buteur de l’America est un véritable atout offensif. Il s’est révélé au plus haut niveau la saison dernière sous les couleurs du club de Mexico, en étant notamment élu meilleur Espoir de la Ligue des Champions de la Concacaf. En cas de nouvelles grosses performances il pourrait rapidement taper à la porte de la sélection A de son pays. C’est un excellent buteur. Martin Zuñiga a toujours marqué, notamment en catégories de jeunes où rien de l’arrêtait. Cette saison, il n’a pas baissé de rythme et a d’ailleurs terminé troisième meilleur buteur de la Ligue des Champions de la Concacaf avec cinq réalisations.

 12/ Fares Bahlouli (France, Lyon)

Peu utilisé par Rémi Garde puis Hubert Fournier à l’OL. Milieu offensif ou attaquant, le joueur, très technique, doit dorénavant confirmer tout le talent qu’on lui prête depuis son arrivée dans le groupe pro de l’OL il y a plus de deux ans. Il en a les capacités. Il est peut-être le joueur le plus technique de l’effectif de l’OL et sait réaliser des gestes hors du commun. S’il arrive à transposer tout ça sur la durée et à gagner en régularité, ces dribbles et son pouvoir d’accélération pourrait faire un carnage. Une belle carrière en vue.


Remerciements tout particulier à mon ami Jules pour son coup de pouce et son travail.

Yann Orhan

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s